Revenir à la page précédente
Votez pour cette publication : [wdpv_vote]
Auteur(s) : Bélanger Sabourin C., Mongeau S., Vanier C.

Suzanne Mongeau, Ph.D., Professeure, École de travail social, Université du Québec à Montréal

Catherine Bélanger Sabourin, Ph.D. (c.), T.S., Chargée de cours, École de travail social, Université du Québec à Montréal

Claire Vanier, Ph.D., Agente de développement, Service aux collectivités, Université du Québec à Montréal

RÉSUMÉ

L’objectif de cet article est de présenter la façon dont s’est coconstruit un projet de formation et d’accompagnement autour de l’intervention avec les familles en situation de vulnérabilité sociale. Plus précisément, nous nous penchons sur ce qui a été au cœur de ce projet, soit les groupes de codéveloppement offerts à chacun des organismes partenaires et, plus récemment, celui offrant un espace commun à tous, appelé groupe mixte. Le contexte du projet, son historique ainsi que la coconstruction des différentes phases de son ancrage territorial sont tout d’abord présentés. En second lieu, la définition, les assises théoriques de même que la méthodologie des groupes de codéveloppement sont précisées. Le retour réflexif qui suit s’articule autour de trois volets : la méthodologie utilisée, les défis rencontrés dans les groupes et leurs apports du point de vue des différents acteurs impliqués. Ce retour réflexif nous a permis de constater que nous avons créé un dispositif original, adapté à l’intervention de proximité avec les familles en situation de vulnérabilité sociale : le codéveloppement clinique ancré dans un territoire donné.

MOTS-CLÉS : Codéveloppement clinique, intervention/famille/vulnérabilité sociale, posture réflexive, ancrage territorial

http://revueintervention.org/numeros-en-ligne/146/coconstruction-d-un-projet-autour-de-l-intervention-avec-les-familles