Revenir à la page précédente
Votez pour cette publication : [wdpv_vote]
Auteur(s) : Mishra A.A.

Post-traumatic stress symptom development as a function of changing witnessing in-home violence and changing peer relationship quality: Evaluating protective effects of peer relationship quality. Mishra, A.A., Christ, S.L., Schwab-Reese, L.M., & Nair, N. (2018). Child Abuse and Neglect, 81. 332-342.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29793148

Cette étude a examiné les impacts de la violence familiale (observation de) et de la qualité des relations entre pairs comme possibles médiateurs des symptômes de stress post-traumatiques (SSPT) chez les 8 – 17 ans pris en charge par la PJ pour exposition à la maltraitance. À l’aide d’un modèle longitudinal, les chercheurs ont évalué le niveau de base ainsi que le changement et l’effet médiateur des différentes variables sur une période de trois ans. Leurs résultats ont démontré une forte association entre la violence familiale et le niveau de SSPT. De plus, la qualité des relations supportantes influence négativement le niveau de (SSPT).

Mots-clefs : Stress post-traumatique, témoin de violence, relations entre pairs, longitudinal.