Revenir à la page précédente
Votez pour cette publication : [wdpv_vote]
Auteur(s) : P.A. Fisher
P.A. Fisher et al., 2016. Dans : Annual Review of Clinical Psychology

Les effets néfastes de l’adversité vécue en bas âge sur le développement neurobiologique étant bien documentés, cet article s’attarde plus précisément sur la neurobiologie du stress lui-même. À travers une revue de la recherche émergente, l’article porte sur  trois systèmes impliqués dans la détection et la réponse au stress : l’axe hypothalamique-pituitaire-surrénal, le cortex préfrontal des fonctions exécutives et l’amygdale. D’autres aspects sont abordés : l’épigénétique et les changements génétiques induits par l’adversité précoce ainsi que l’exposition prénatale aux facteurs de stress, particulièrement chez les populations vulnérables. L’article présente aussi différentes interventions et leur effet d’atténuation de l’adversité précoce.

Consultez la ressource